Comment se débarrasser d’un Ransomware (Rançongiciel)

Malgré la complexité de son action, la suppression d’un Ransomware de votre PC est une tâche qui ne nécessite pas beaucoup de connaissances ni beaucoup de temps, et vous pouvez y arriver en modifiant certaines valeurs de registre et en supprimant certains fichiers relatifs au Ransomware installé. C’est pourquoi il est important de prendre toutes les précautions possibles quand vous êtes sur internet et de vous informer à propos de tout ce qui concerne le Rançongiciel et les moyens de le prévenir.

Comment faire face aux Ransomwares ?

Le moyen le plus courant d’installer un logiciel Ransomware sur un ordinateur réside dans les chevaux de Troie, qui peuvent être masqué dans des fichiers téléchargés sur Internet. Une fois que le cheval de Troie ait été actionné, le Rançongiciel commence sa tâche en tirant parti des nombreuses vulnérabilités offertes par le système d’exploitation, le navigateur ou le logiciel antivirus que nous utilisons, en bloquant certaines fonctions.

Pour se protéger contre les Ransomwares, vous pouvez commencer par utiliser un bon antivirus, efficace et toujours tenu à jour. En cas de suspicion d’infection de votre système et que votre logiciel antivirus est mis hors service, vous pouvez toujours recourir à ce qu’on appelle un antivirus en ligne, c’est-à-dire un antivirus qui peut détecter les virus sur votre PC sans qu’il soit nécessaire de l’installer sur votre système. Vous pouvez rester au courant des nouvelles menaces en consultant régulièrement le site Sekurigi.

Il peut également être nécessaire d’utiliser un outil pour supprimer un Ransomware spécialement conçu à cet effet. Dans ce genre de scénario, vous pouvez compter sur l’aide d’un des outils spécialement conçu à cet effet, tel que Decrypt Tools, une application gratuite de décryptage de Rançongiciel connus, comme le “virus Hadopi”, avec ses variantes dans plusieurs autres pays. Decrypt Tools est disponible en téléchargement gratuit en ligne.

Les Ransomware les plus célèbres

Le Ransomware connu sous le nom de “Virus Hadopi” est connu dans le milieu technique sous le nom de Reveton. En principe, ce Rançongiciel affiche un message censé provenir d’une agence de sécurité, avertissant l’utilisateur que ses “activités illégales” ont été découvertes, bloquant l’accès à ses fichiers PC. Pour reprendre l’accès à ses fichiers, l’utilisateur doit payer une rançon, la plupart du temps forcée par les graves accusations dont il fait l’objet, souvent fausse d’ailleurs.

Un autre rançongiciel très connu est CryptoLocker, qui est très difficile à combattre, car les clés RSA 2048 bits utilisées pour bloquer les fichiers utilisateurs sont trop longues. Pour récupérer ses fichiers, l’utilisateur doit payer par bitcoins dans les trois jours. Heureusement, le créateur de CryptoLocker, un Russe nommé Evgeniy Bogachev, a été emprisonné, mais jusque-là, il avait recueilli plus de trois millions de dollars avec cette action.

Le Rançongiciel le plus médiatisé !

Dans le cas de WannaCry, un autre Rançongiciel important et célèbre. Ce Ransomware attaque les ordinateurs Windows qui n’ont pas été correctement mis à jour, et a déjà causé des centaines de milliards de dollars de pertes, y compris en Russie avec son système de feux de signalisation et de métro, les centres de santé en Angleterre et de grandes entreprises de télécommunications.

Mamba est un autre Ransomware très célèbre, mais pas parce qu’il a une histoire intéressante, mais à cause de sa dangerosité excessive. Ce rançongiciel est le type de chiffrement complet du disque, beaucoup plus compliqué à résoudre que les systèmes de cryptage de fichiers habituels.